Mes aisselles passent au vert (déodorant naturel)

mardi 14 août 2018

Arrêt du déodorant classique : déodorant naturel schmidt's, pierre d'alun, talc

Vous avez déjà connu ce déclic ? Celui qui commence toujours par cette question : pourquoi ?
Pour la petite histoire, un beau matin ensoleillé de Mai je me suis demandée pourquoi j’utilisais mon déo.
Rassurez-vous, je ne deviens pas maboule (enfin, j’espère !). Mais après un énième passage au supermarché du coin pour m’en racheter un, j’ai fini par me poser la question. La réponse vous parait simplette : pour pas transpirer, ducon !
Figurez-vous que j’ai pensé la même chose ! Mais juste après je me suis demandée pourquoi je devrais ne pas transpirer.
Et là biiiiin j’étais tout à coup moins bavarde (juste après avoir pensé parce que c'est dégoûtant, nanani nanana).


La transpiration, ce phénomène naturel

Transpirer, c'est naturel. Tout le monde transpire. Je dirai même que tout le monde doit transpirer. C'est vital pour notre corps.
Transpirer c'est respirer. Notre corps a besoin de respirer et par la même occasion d'éliminer les déchets et les toxines qui se baladent dans le sang. Pareil qu'avec le gaz carbonique qui nous sort des narines (et là biin y'a personne qui se plaint).
Un corps qui transpire est un corps qui vit tout simplement.
Par contre, il est vrai que certaines personnes transpirent plus que d'autres, on parle alors de l'hyperhidrose qui peut être soignée (mais ce n'est pas le but de cet article).

Pour aller plus loin : Transpirer, c'est bon pour la santé


Les déodorants / antiperspirants / antitranspirants de la grande distribution

Ils (les anti-transpirants en l'occurrence) permettent d'arrêter la transpiration grâce à la grande quantité de sels aluminium qu'ils contiennent. On parle de la théorie du bouchon. Très controversés, on les soupçonne de favoriser des tumeurs chez des cobayes voire le cancer du sein (?).

Pour aller plus loin : Faut-il renoncer au déodorant?


L'arrêt du déodorant classique

Je n'ai jamais été très regardante sur ce que je mettais dans mes aisselles. Roll-on, spray, émulsion, etc. Tout y est passé. Même si j'avoue que j'ai toujours eu une préférence pour les roll-on car les sprays atterrissaient toujours un petit peu dans ma bouche au moment du fameux pschiiiit. Avec l'épilation des aisselles, j'ai commencé à avoir des petites bosses dans les aisselles. Au départ, j'ai pensé que c'était dû à l'épilation (poil incarné) mais j'ai constaté que lorsque je n'utilisais pas de déo ou autre produit du genre je n'avais pas ce problème. Jusqu'au jour de mon déclic.
J'ai tout simplement arrêté de mettre du déo. A la fin de mon spray, j'ai décidé de ne pas en racheter. Alors, au départ je puais comme un putois. C'était l'horreur. J'ai du me faire violence pour ne pas en racheter.

Le Talc

Arrêt du déodorant classique : déodorant naturel schmidt's, pierre d'alun, talc

Tout ce dont je disposais dans l'immédiat était une bouteille encore pleine de talc pour bébé. J'avais plusieurs fois entendu que le talc permettait d'absorber l'humidité. Pendant les jours de fortes chaleurs, plus jeune, j'en mettais autour du cou et aussi dans les aisselles selon les recommandations de mes aînés.
C'est ainsi qu'à l'arrêt du déodorant classique, je me suis tournée vers le talc.
Le problème avec le talc c'est qu'il est très généreux et qu'il faut en mettre très souvent. Ce qui n'est vraiment pas pratique. J'en mettais le matin avant de sortir. L'effet d'aisselles sèches ne duraient pas plus de 3H (compte-tenu des fortes chaleurs et de mon activité). J'ai commencé à me documenter sur les alternatives au déododorant classique et la première qui ressortait du lot était la pierre d'alun.

La pierre d'Alun

Pour certains, la pierre d'alun est un déodorant naturel incontournable.
Pour d'autres, vaudrait mieux la contourner.
Quant à la pierre d’alun, proposée dans le cadre des cosmétiques biologiques, c’est un sel d’aluminium comme les autres. D’un point de vue chimique, il s’agit d’un sel double d’aluminium et de potassium (KAl(SO₄)₂). D’un point de vue toxicologique, tous ces sels, c’est bonnet blanc et blanc bonnet!!!
Alors, pour être sincère avec vous, la pierre d'alun a eu 0 effet sur moi. Je transpirais et je puais toujours autant. Après, j'ai lu que c'était juste mon corps qui réapprenais à fonctionner normalement. J'ai cherché sur internet des alternatives écolo au déo et je suis tombée sur cette marque.


SCHMIDT'S, Bergamote et citron vert


Arrêt du déodorant classique : déodorant naturel schmidt's, pierre d'alun, talc


J'ai découvert cette marque grâce à plusieurs articles de blog et vidéos YouTube.
Il s'agit d'une marque américaine qui a vu le jour en 2010 à Portland. Spécialisée dans les déodorants 100% naturel. Le déo Schmidt's est cruelty-free (non testé sur les animaux), vegan et fragrance-free (sans parfums), sans aluminium et sans propylene glycol

J'avoue avoir été influencée par l'avis des blogueuses pour me procurer ce déo. Mais force est de constater que je n'ai pas été déçue, du tout. Je me le suis procurée (ou plutôt il m'a été offert par ma sœur) sur le stand de cosmétiques écolo du grand magasin Le Bon Marché à Paris pour un prix de départ à 13€ (on l'a eu à moins de 8€ grâce à diverses offres commerciales). 

J'ai tout de suite été séduite par le caractère fonctionnel du packaging. En effet, il n'est pas en pot comme certains déo vegan. Contenu dans une sorte de long cylindre aux extrémités ovales, le déo se laisse découvrir par un astucieux système de manivelle.

Ingrédients :
  • Poudre de Maranta arundinacea (marante)
  • Bicarbonate de sodium
  • Huile de Cocos nucifera (noix de coco)
  • Butyrospernum parkii (beurre de karité)
  • Triglycéride caprylique / caprique (huile de coco fractionnée)
  • Cire d'Euphorbia Cerifa (candelila)
  • Huile de graines de Simmondsia chinensis (jojoba)
  • Huile essentielle de Citrus bergamia (bergamote)
  • Huile essentielle de Citrus aurantifolia (lime)
  • Tocophérol (vitamine E, provenant du tournesol)

Composé essentiellement d'huiles (végétales et essentielles) et de bicarbonate de sodium, il ne s'agit pas d'un anti-transpirant. Mais promis, juré, vous ne puerez pas comme un putois en fin de journée. A condition de ne pas courir le marathon, tout de même (n'oublions pas que l'odeur de la transpiration dépend aussi d'autres facteurs tels que le niveau de stress, l'activité des glandes sudoripares, le Ph, l'acidité de la transpiration, etc.).
En effet, dans le cadre d'une activité normale, ce déo est très efficace contre les odeurs. Pour ma part, même si je n'ai pas arrêté de transpirer (je vous rappelle que ce n'est pas le but de ce déo naturel), j'en suis tout de même très satisfaite.
N'étant pas sujette à une transpiration excessive au niveau des aisselles, j'essayais plus de lutter contre les mauvaises odeurs (dû à l'arrêt brutal des anti-transpirants). Et c'est chose faite avec ce déo naturel. 

Arrêt du déodorant classique : déodorant naturel schmidt's, pierre d'alun, talc


Il faut très peu de produit pour bénéficier de toutes les actions de ce déo naturel. Au départ, j'en mettais un peu trop et il arrivait que l'excès d'huiles végétales présentes dans le déo se transfère sur mes tops chéris. Mais après plusieurs essais, je sais maintenant juste ce qu'il faut en mettre.

Pour l'application, la marque recommande de laisser poser quelques instants (disons 30 secondes) le stick au niveau de l'aisselle en attendant que le produit soit un peu plus souple. Ensuite, appliquez et patientez une petite minute avant d'enfiler votre vêtement. Tout ceci, dans le but d'éviter un transfert sur vos vêtements pour cause d'impatience.

Certaines personnes peuvent réagir au bicarbonate de sodium ou encore à certaines huiles essentielles, ce n'est pas mon cas. Mais il est prudent de rester vigilant lors des premières applications et d'arrêter l'utilisation du déo en cas de rougeurs ou d'irritations, dans l'immédiat.

L'odeur du déo est très rafraîchissante et aussi très légère (plutôt subtile). 

En fin de journée, j'ai la peau sèche (un peu moite parfois mais rien de bien dramatique) et fraîche (merci le citron !).

J'ai trouvé mon nouveau déo naturel chouchou :) 


Avez-vous déjà adopter les déodorants naturels? Si oui, de quelles marques?

Épingle cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard ! 

Arrêt du déodorant classique : déodorant naturel schmidt's, pierre d'alun, talc




6 commentaires

  1. Je n'ai pas encore de déo naturel... À vrai dire, peut-être que j'en achèterai un, ou essaierai d'en fabriquer, mais seulement quand j'aurai fini celui en cours ! (un roll petit marseillais à la sauge). Et ce n'est pas pour tout de suite, car je n'en mets presque pas... et ne pue pas plus pour autant.
    Mais l'alternative naturelle n'est pas à oublier pour moi...
    Bisou !��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans mon cas, la puanteur venait juste du fait de l'arrêt brutal de tout type de déo disons "chimique". Pendant de nombreuses années, j'ai utilisé tous les anti-transpirants les plus efficaces du marché. Alors qu'on sait que le but premier d'un anti-transpirant est de bloquer la transpiration. Les pores de mes aisselles ne respiraient plus; ils étaient donc complètement bouchés.

      A l'arrêt des anti-transpirants, le corps a besoin de se réadapter à son mode de fonctionnement normal d'où la puanteur de putois (lol). Mais ça n'a pas duré bien longtemps (1 bonne semaine à tout casser !).

      Si un jour, tu décides d'arrêter complètement le déo classique, ton corps devra se réadapter et il y a de fortes chances que tu passes par la case "putois" (lol) (mais pour pas très longtemps), c'est normal.

      C'est une très bonne chose de vouloir attendre la fin de ton déo actuel (c'est aussi ce que j'ai fait) avant de te procurer un autre déo, ça évite la surconsommation et le gaspillage.

      Et oui ! Il y a aussi cette possibilité de fabriquer ton propre déo naturel. Pour ma part, j'ai décidé de faire confiance à d'autres (la marque Schmidt's) comme il s'agissait d'une toute première utilisation. Peut être à l'avenir, j'y songerai ;)

      Bises !

      Supprimer
  2. Haha j'ai essayé la pierre d'alun aussi et pareil, 0 effet sur moi ! Enfin pour être honnête, je n'ai pas non plus passé la journée avec le nez sous mon aisselle donc je ne sais pas vraiment si ça marche ou non. Mais c'est peut-être psychologique, le fait de ne pas avoir une petite odeur sympa pour "valider" le remède contre la puanteur ! xD En tout cas il a l'air bien sympathique ce petit déo-là ! 13€ ça peut paraître cher mais si il dure longtemps alors c'est un bon investissement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai tendance à dire pareil que toi ! Je ne suis plus très sûre de savoir si la pierre d'alun marche ou pas. Car, comme je le dis dans l'article, mon corps réapprenait à fonctionner normalement. Donc difficile de dire, dans ses conditions, si la pierre d'alun marche ou pas.
      Mais une chose est sûre c'est qu'elle est très controversée à cause des sels aluminium qu'elle contient. Donc par prudence je ne la recommanderai pas.

      Pour ce qui est du prix du déo Schmidt's, c'est vrai qu'il est un peu élevé. Je ne l'ai pas vraiment ressenti puisque 1) je ne l'ai pas moi-même acheté 2) ma soeur ne l'a pas non plus acheté à ce prix :p
      En tout cas j'ai ce déo depuis Juin et il n'est pas prêt de finir (1 utilisation par jour).

      Supprimer
  3. Coucou,
    J'ai déjà testé ce même déodorant et je l'apprécie vraiment. La première utilisation ça a été la catastrophe. J'avais mis beaucoup trop de produit et bonjour les traces sur mon débardeur noir. Heureusement c'est partit et maintenant je sais doser. Actuellement j'utilise celui au thé au jasmin de la marque. Son odeur est délicate et subtile. J'ai également déjà testé celui à la lavande et la sauge. Bien aussi mais odeur un peu plus présente.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello :)

      Les premières fois sont toujours un peu délicates (c'est à peu près vrai pour tout :p)

      Il faut apprendre à mettre ce qu'il faut. Je me dis qu'on a tellement pris l'habitude d'en mettre trop avec les déodorants classiques (surtout en spray) qu'on ne réalise plus les vraies quantités nécessaires.

      Peut être que je testerai aussi d'autres parfums à la fin de celui-ci mais je ne pense pas que ça change grand chose parce que l'odeur est presqu'imperceptible (il faut carrément mettre le nez dans les aisselles pour sentir quoi que ce soit, je trouve) !

      XoXo

      Supprimer

Je suis certaine que vous avez quelque chose à dire.
Alors, la parole est à vous !

© la boutonneuse. Design by FCD.