Le jour où j'ai décidé d'arrêter de porter du "court"

Le jour où j'ai décidé d'arrêter de porter du "court"

Je vous vois venir ! 
Alors que les choses soient bien claires, il ne s'agit pas là d'un article religieux parlant d'une certaine conversion.
Encore moins d'un article "de gauche" à penchant féministe revendiquant un certain droit vestimentaire en tant que femme.

Maintenant que les choses sont claires, passons au vif du sujet !

C'est trop court ...

Il est 10h00 environ. Nous nous échangeons quelques textos comme nous avons pour habitude de le faire. Elle me parle de la vie et de ses tracas. Je sors quelques blagues maladroites. Rien de plus normale qu'une discussion entre amies. Elle a prévu de se rendre au marché de Saint Denis pour échanger des vêtements qu'elle avait acheté quelques jours plus tôt. 

Pour noyer mon ennui imminent, je décide d'être de la partie. Nous nous retrouvons aux alentours de 16h00 à l'arrêt du bus. Destination Gare de Saint Denis RER. 
Il fait grand soleil. Je me souviens que je porte un jean et une chemise en lin oversize qui laisse découvrir le creux de mon dos. J'avais soigneusement choisi mes vêtements, résistant, sans trop grande difficulté, à l'envie de sortir mes vieux shorts d'été. 
Mon amie, quant à elle, est vêtue d'un short en jean noir délavé et d'un crop top gris. 
Je me souviens avoir, malgré moi, penser en l'apercevant "c'est un peu trop court, tout ça !"

Dans la rue, quelques hommes nous interceptent, pour faire des avances très peu galantes à mon amie. Et là encore je ne peux m'empêcher de penser que c'est la faute à sa tenue. Je crois même l'avoir sorti à haute voix. Plusieurs fois. Dans la rue commerciale du marché. Sur la voie piétonne de l'avenue des Champs Elysées. 

Beaucoup plus tard, mon amie me demandera ce que je voulais réellement dire.

Femme libre, Femme heureuse

Je vois d'ici vos grands yeux de féministes averties m'accuser. Et vous avez certainement raison. Du moins, en partie.

Serais-je sexiste? Misogyne? Complètement folle?

Je me souviens avoir déjà évoqué la question de mes choix vestimentaires avec mon amie en affirmant mon désamour progressif pour tout ce qui est "trop court". Pour justifier ma position, j'employais des mots comme "âge", "élégance", "maturité"...

Voici ma réponse telle que je la lui donna un soir sur whatsapp : "La vie est marquée par des étapes. Et à chaque étape que nous franchissons, des changements s'opèrent à l'intérieur comme à l'extérieur. Par exemple, un bébé porte des grenouillères mais combien d'adultes en portent? Je partage la même vision des choses en ce qui concerne la tenue vestimentaire".

Après réflexion, je me demande si au fond ce n'est pas ma propre morale qu'on pourrait à juste titre qualifier de "puritaine" qui me rattrape. Sans même parler de décence, j'admets que ce terme ne trahit pas totalement le fond de ma pensée. 

Dans un monde où le viol se justifie pour certains par une jupe jugée trop courte, je me demande quelque part si je ne dessers pas la cause des femmes en me positionnant de la sorte.

Cependant, d'un autre côté, je réalise aussi que la société dans laquelle nous vivons conçois plus comme libérée une femme portant du "court" plutôt qu'une femme portant du "long".
N'est-ce pas là paradoxal? 
Puisque si je ne m'abuse la liberté pour une femme ne serait-elle pas réellement pouvoir porter ce qu'elle veut et avoir une opinion sur ce qu'elle veut dans le respect et la dignité de l'autre?

Selon vous, un vêtement peut-il être "trop court"?


Épingle cet article sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Le jour où j'ai décidé d'arrêter de porter du "court"

4 commentaires

  1. Selon moi, un vêtement peux être trop court oui ! Moi je porte volontiers des shorts, des jupes des robes, du moulant ... Mais notre tenue parle aussi pour nous, nous l'avons choisi. Les shorts qui couvrent qu'à moitié les fesses pour moi ça veux dire soit qu'elle va à la plage ou bien qu'elle est "open". Mais ça ne justifie en rien les viols ou attouchements !! Se faire belle, porter ce que l'on veux, mettre des jupes quand il fait très chaud, je dis oui ! Il faut juste se demander "quel message renvoie ma tenue ?" si la réponse est "une fille qui se respecte mais qui a compris que c'était l'été" alors go !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ça fait du bien de lire ses phrases ! Je dois t'avouer que je me sentais un peu seule. Un peu comme la rabat-joie de service qui fait exprès de fâcher tout le monde (ahah). Je suis rassurée de savoir que je ne suis pas la seule à penser qu'un vêtement peut être trop court.

      Je te rejoins quand tu dis que notre style vestimentaire renvoie un message. Plusieurs personnes ont du mal à l'admettre alors que c'est plus que logique. Par exemple, pourquoi l'on met des costumes et tailleurs pour aller à un entretien d'embauche? Pour faire passer le message qu'on est quelqu'un de responsable et sérieux.
      On peut faire la même chose avec nos autres tenues de tous les jours.

      Et oui ! On peut être "in" sans être vulgaire (c'est mon avis !).
      Et non ! Rien ne justifie une agression, un crime (à bon entendeur, salut !).

      Supprimer
  2. Superbe article ! Je suis assez d'accord avec toi. Parfois, quand je porte un short court, je ne suis pas à l'aise (bon peut-être que c'est aussi depuis que mes cuisses se touchent) mais je n'aime pas le regard des gens (homme et femme). Si certaines s'en fichent, tant mieux pour elles. En revanche, je pense qu'il faut savoir pourquoi on le fait. J'essaie de ne pas juger les femmes qui s'habillent un peu court, de ne pas les regarder d'ailleurs. Mais parfois je ne trouve pas ça joli.. Chacun son opinion. La liberté est aussi de pouvoir avoir son opinion et de ne pas être obligé de la cacher comme tu le dis si bien. Alors merci pour ce partage, ça fait du bien de voir qu'on a le droit de dire ce qu'on pense, même si ce n'est pas ce qu'il FAUDRAIT dire en ce moment parce que : "on s'habille comme on veut." mouais... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil que toi, parfois, je me sens mal à l'aise dans certains vêtements. En particulier les vêtements trop courts. A chaque fois, je me demande si on ne voit pas ma culotte, si la robe n'est pas un peu trop remonté, etc. Pour avoir l'esprit tranquille j'ai décidé d'abandonner ses vêtements. Et je ne suis pas moins stylée pour autant (ahah).

      Moi aussi, j'essaie de ne pas juger. Ou plutôt de ne pas dénigrer. Je crois qu'on peut émettre un jugement sans pour autant dénigrer. Exemple : c'est un jugement que j'émets quand je dis qu'un vêtement est trop court par contre je ne dis pas qu'à cause de cela la personne qui le porte est une femme de petite vertu...

      Notre tenue renvoie forcément des bribes d'informations sur notre personnalité. Donc, il serait judicieux de bien la choisir et de surtout pouvoir assumer ce choix (quand tu dis qu'il faut savoir pourquoi on le fait).

      En conclusion, la même liberté qui permet de "s'habiller comme on veut" permet aussi de "penser comme on veut" :)

      Supprimer

Je suis certaine que vous avez quelque chose à dire.
Alors, la parole est à vous !