Comprendre l'acné



ce qu'il faut savoir sur l'acné


On ne peut aller en guerre sans connaître son ennemi.
Un petit exposé sur notre ennemi préféré était plus qu'utile.
L'acné est une maladie. Une maladie du follicule pilo-sébacé dont le principal facteur est une sécrétion accrue de sébum et ensuite la prolifération d'une bactérie appelée propionibacterium acnesCette bactérie présente naturellement chez tout individu dans le follicule pileux trouve sa nourriture dans le sébum - sébum qui est produit en quantité déraisonnable chez les boutonneux - d'où sa prolifération ce qui conduit à une inflammation de la peau (boutons avec des p'tits noms sympas : papule, pustule, nodule).
Nous allons procéder étape par étape pour démystifier ce monstre impertinent qu'est l'acné.
C'est parti!



qu'est-ce-que c'est l'acné?


C'est quoi l'acné, Doc?


Comme je le disais, l'acné est une maladie du follicule pilo-sébacée. Le follicule poli-sébacé est une unité de la peau constitué du poil et de la glande sébacée. C'est où se situe le point de départ de l'acné. Pour illustrer, notre peau est constituée de 2 éléments : le derme et l'épiderme. C'est dans le derme que tout se passe (que se trouve notamment le follicule pilo-sébacée). Ensuite, on se rend compte des activités du derme qu'une fois que celles-ci apparaissent à la surface (épiderme). Le sébum passe par le poil (sa racine donc le bulbe) pour recouvrir la peau (l'épiderme). Il faut savoir que le sébum est produit naturellement par notre peau dans le but de la protéger. Une sorte de crème (ou plutôt huile) hydratante naturelle. Lorsqu'il est produit en excès, on parle de séborrhée (peau grasse) qui est la première forme de l'acné.

acné et inflammation de la peau (apparition de boutons)

Mais encore?


Maintenant qu'on a plus ou moins compris le mécanisme qui se trame derrière l'acné, en venons-en aux boutons qui restent la manifestation pure et dure de l'acné.

D'abord, notre peau produit du sébum. Quand celui-ci est produit en quantité normale, tout va bien. Par contre, là où ça se gâte c'est lorsque les glandes sébacées deviennent trop généreuses (les malignes s'excitent pour plusieurs raisons qu'on verra plus tard). 
Cet excès se traduit par l'apparition d'un film gras et visqueux sur le visage (le sébum en question). Mais il faut savoir que le derme continue de vivre sa vie et donc production en continue de sébum plus ajouter à cela accumulation de cellules superficielles de la peau (kératinocytes) on ne sait trop pour quelles raisons. A ce niveau, notre peau est grasse et nos pores paraissent plus dilatés (larges).

On sait tous que notre corps est constitué de bactéries - on les appelle les bonnes bactéries - qui permettent à tous nos organes de bien assurer toutes leurs fonctions. 
C'est aussi le cas pour la peau dont la bactérie en question est le propionibacterium acnes
Les bactéries c'est un peu comme les vers. Ils se nourrissent de m**des. 
La nourriture préférée de cette bactérie est le sébum. Plus elles en trouvent plus elles se développent. Et c'est bonjour les boutons. 
En effet, l'obstruction des pores, due à une accumulation des kératinocytes et un excès de sébum et ajouter à cela le développement des bactéries, conduit à une inflammation de la peau.

les différentes formes d'acné : séborrhée, points noirs, points blancs, papule, pustule, nodule


Doc, j'ai un bouton sur la plante du pied gauche, est-ce de l'acné?


Comme on vient de le voir, la première forme d'acné est la séborrhée ou encore une peau grasse avec (ou pas) des pores dilatés.

La forme suivante est le point noir. A ce niveau-là, le développement des bactéries est moindre. Les pores sont juste "bouchées" par cet excès de sébum.

Ensuite viennent les points blancs. Les bactéries commencent à prendre de l'assurance. Résultat : microkystes (des petits boutons sans pus - excuser moi pour la séance glamour). Ils empêchent l’écoulement du sébum créant ainsi des conditions idéales au développement des lésions inflammatoires.

La quatrième forme est la papule. Les bactéries ont bien eu le temps de se développer. Il apparaît des boutons avec pus (je vous évite la description d'un pus - ne me remerciez pas).

La dernière forme d'acné est le pustule. Il s'agit de gros (très gros) boutons douloureux. Les personnes souffrant de cette forme d'acné ont souvent d'autres maux tels que des douleurs articulaires.

Les zones atteintes par l'acné sont celles où se trouvent les follicules pilo-sébacés. Généralement, l'acné apparaît sur le visage, le cou, le dos, les épaules, le décolleté. On note également d'autres zones telles que les cuisses, les fesses, le cuir chevelu, l'abdomen, les bras, les jambes.

les gènes (l'hérédité), les hormones, le stress

les cosmétiques, les médicaments, l'alimentation


Mais qui est responsable?


Sur le banc des accusés, j'appelle mesdames les hormones en premier.
Les hormones sont les premières responsables (acné du nourrisson, acné des adolescents). 
Il en existe deux : les hormones femelles (oestrogènes) et les hormones mâles (androgènes). 
Chaque individu (mâle comme femelle) dispose de ces deux types d'hormones. 
Il y a acné lorsqu'il y a surproduction d'hormones mâles (les coquins). En effet, les androgènes stimulent la glande sébacée qui produit beaucoup plus de sébum. 
Ils sont aussi à l'origine de la formation de comédons qui bouchent le follicule pilo-sébacé (points noirs). 
Ce phénomène se produit souvent à certaines périodes de la vie (chez les nourrissons, à l'adolescence, lors des règles chez les femmes).

Mais mesdames les hormones ne sont pas les seules coupables. Il y a aussi le facteur génétique. Certains personnes (dont moi malheureusement) ont hérité de gènes acnéiques et sont donc prédisposés à l'acné. En effet, il existe des récepteurs au niveau du follicule pilo-sébacée dont la sensibilité aux androgènes est variable. Cette sensibilité est héritée génétiquement (snif snif).

Pour les autres accusés "conventionnels", on peut citer les médicaments comme la cortisone - on parle dans ce cas d'acné induite - et les cosmétiques comédogènes (trop gras).

Cependant, plusieurs études ont étudié l'action d'autres facteurs tels le stress, l'anxiété et l'alimentation. A ce jour, scientifiques et non scientifiques ne se sont pas encore mis d'accord sur l'influence de ces facteurs là. Mais il est dit que certains régimes alimentaires favoriserait l'acné (diète avec un indice glycémique très élevé - bah quand vous vous goinfrez de barres de chocolat et de pain blanc -).

les antibiotiques, l'isotrétinoine, les crèmes pour soigner l'acné


Question d'une importance capitale : comment s'en débarrasser???


Faut savoir que plusieurs traitements existent. Mais sont-ils tous efficaces? Ce n'est pas l'objet de cet article mais on y reviendra certainement.

En premier lieu, l'hygiène de vie. On a bien vu que l'un des facteurs principaux de l'acné est le développement des bactéries. 
Adopter une hygiène de vie saine est plus que recommandé : 
- Se laver les mains 
- Eviter de se toucher le visage chaque 30 secondes
- Nettoyer sa peau matin et soir
- Manger équilibré
- Eviter les expositions au soleil trop longtemps et mettre une crème anti-solaire avec un spf élevé 
- Réduire sa consommation de tabac voire la supprimer complètement
- Pratiquer une activité physique (pour contrer le facteur stress et anxiété notamment)

Ensuite, il y a la case dermato (passage souvent obligé) où on retrouvera les combos habituels : antibiotiques + crèmes.

Enfin , l'isotrétinoine - roaccutane ou curacné - qui est le seul traitement curatif contre l'acné existant à ce jour.




Et vous, que savez-vous de l'acné?











Aucun commentaire

Je suis certaine que vous avez quelque chose à dire.
Alors, la parole est à vous!